Chanson

Frank Jean Schmidtgratuit

vendredi 30 mai 2014, 17h30
Place d’Armes

La page de FJS sur ReverbNation

Gentil garçon, Frank Jean Schmidt n’en est pas moins décalé. Sourd, il vit dans son monde, ne participe pas aux conversations, mais il observe les gens...

Si, comme moi, vous avez eu l’occasion de le rencontrer, vous avez d’abord remarqué cet air antipathique du mec qui paraît trop sur de lui. Mais détrompez vous ! Ce garcon, poli et bien élevé est un grand anxieux. Si vous lui laissez la possibilité d’enlever son armure de cynisme, vous verrez un homme doux et fragile, qui aime le sucre, le miel...

C’est par politesse que je lui ai demandé de me chanter ses chansons. Ça ne pouvait pas être pire que son manque de conversation et ses maladresses. J’avais l’impression qu’il n’y avait rien à tirer de ce mec patibulaire... C’est par politesse qu’il a entamé les premiers accords, avec gêne et pudeur. Sa voix, chevrotante, et ses mots, sincères, ont su me retenir... quelques années.

Ses chansons sont comme lui : des métaphores aux sens multiples, servies par des mots simples et des mélodies au charme désuet. Elles cachent un monstre de romantisme qu’il démentira à force de mauvaise foi. Ses textes, derrière leur apparente naïveté, tournent ses sentiments, ses fantasmes, ses repentis et ses regrets en dérision avec une impertinence sans faille.

Il vit ses péripéties d’homme ordinaire de manière extraordinaire. Quand il se moque de lui même, il se mue en miroir. Il m’a touchée parce qu’en me parlant de lui, il m’a parlé de moi, des autres.

Cristelle Lissandrini.

Frank Jean Schmidt a eu plusieurs vies. Il a passé son adolescence la tête dans l’eau. Il a aligné les distances dans toutes les piscines de France en espérant nager aux Jeux Olympiques. Suite à sa difficile scolarité, il a exercé presque tous les métiers "non qualifiés". Il a saisi des données informatiques, puis modéré des forums de lycéens. Il a fait "croque-mort", assistant géomètre, pigiste pour un journal local, barman aux abords d’un circuit de formule 1, archiviste à l’hôpital. Il a travaillé dans des PME, il a été fonctionnaire.


Cette année, le festival l’Humour des Notes se développe et se déploie sur la ville, avec notamment la mise en place d’un espace convivial, situé en plein centre ville, place d’Armes.

Pendant toute la durée du festival, ce nouveau lieu incontournable du festival sera animé quotidiennement par des groupes de la scène régionale, lors des apéritifs du midi et du soir. Une bonne occasion de partager un verre et de découvrir des artistes locaux. Petite restauration et buvette seront proposées aux festivaliers sur place.

L’espace convivial est également un lieu de rencontre, d’échange et d’information du festival.

La programmation y sera assurée par le Centre de Ressources Musiques Actuelles Bas-Rhin Nord (CRMA), chargé d’accompagner et d’informer les acteurs des musiques actuelles sur le territoire ; et l’association Oxyd-Prod, dont le but de promouvoir les musiques alternatives sur le secteur Haguenovien.
Un bon moyen pour ces structures de faire découvrir au grand public le vivier des musiques actuelles d’Alsace du Nord.

LES SOIRÉES DU FESTIVAL SE POURSUIVENT DANS LES BARS.

CONTACT

- Facebook de l’Espace Convivial
- Programmation des concerts : Fédération Réseau Jack, CRMA Bas-Rhin Nord, 06.59.94.20.00.
- Communication festival : Relais culturel de Haguenau, Camille Lidin, Tél. 03.88.73.73.15.


Dites quelque chose à propos de ce spectacle

2017 Festival l’Humour des Notes, Haguenau | Facebook | Twitter | RSS | Contact | Recherche | Mentions légales

Logo de la ville de HaguenauLogo du Relais Culturel de Haguenau