À la dérive À la dérive À la dérive À la dérive À la dérive À la dérive À la dérive
©Les Moulins de Chambly

À la dérive

Compagnie La Rustine
5€
5€
Production : Relais culturel de Haguenau, Relais culturel de Haguenau, Relais culturel de Haguenau, Relais culturel de Haguenau, Relais culturel de Haguenau, Relais culturel de Haguenau

Félix n’a jamais vu les vagues, il ne connaît qu’une mer calme et lisse à l’horizon. Pourtant, il se souvient d’une histoire que lui racontait son grand-père : celle d’un grand cachalot qui déclenche la houle à chaque éclat de rire.

Ce spectacle invite les enfants à s’ouvrir aux autres, à partir découvrir le monde et à le préserver. La compagnie La Rustine est un trio composé de deux frères et une sœur, artistes mais aussi engagés professionnellement dans le domaine de la petite enfance.

Leur première création, À la dérive ! est un conte en musique, inspiré par l’univers marin, ses secrets, les rêves et les cauchemars qu’il porte. Teinté de fantaisie, c’est aussi un drôle de théâtre d’objets dans lequel un abat-jour devient poulpe, un drap évoque la mer, une baignoire se transforme en chaloupe de fortune. Swing et images mêlés accompagnent ainsi l’épopée initiatique de Félix. Un voyage d’une belle générosité.

L’enfant est spectateur et également acteur. Il soufflera dans les voiles pour faire repartir le bateau, il scrutera les étoiles et plongera dans les eaux sombres. Ainsi il vit les situations en temps réel avec Félix et peut se projeter en toute aisance. Pas de risques d’homme à la mer !

 

Felix ist ein kleiner Junge der sich aufmacht auf die Suche nach dem großen Pottwal, der den Ozean aufwühlt, so wie es ihm der Großvater einst erzählte.

Interprètes : Romain et Arthur Smagghe
Scénographie : Chloé Smagghe
Mise en scène : Stéphanie Vertray
Création lumière : Noémie Moal
Costumes : Sophie Gallamez
Diffusion et production : La Rustine

Où ?

Village des Enfants
Square Vieille-Île
67500 Haguenau
France

À la dérive À la dérive À la dérive À la dérive À la dérive À la dérive À la dérive
©Les Moulins de Chambly